Vous êtes ici :   Accueil » Heimetsproch un Tràdition
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Qui sommes nous
L'Alsace
Publications
Heimetsproch
Médiathèque
Meinùnge / Opinion
Rendez Vous
Visites

 377074 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

Calendrier

Dimanche 25 Juin 2017

Semaine n° 25

Agenda pour les 20 prochains jours


Aucun évènement

 ↑  
Infos Site
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.heimetsproch.fr/data/fr-articles.xml

Présentation

A. Création et développement.

L'association "Heimetsproch un Tradition" a vu le jour en 1984 à Sélestat, à la Cour des Prélats où elle a son siège.

Son fondateur, Charles GOLDSTEIN (1924 - 1989) y réunissait des Hommes et des Femmes qui sont engagés dans la pérennisation de notre culture et de notre langue régionale, le maintien des dialectes alémaniques alsaciens et francique lorrain ou alsacien en leur donnant une nouvelle dynamique. A ce jour, l'association compte 3000 adhérents en devenant ainsi le plus important mouvement œuvrant sur ce terrain en Alsace.

B. Buts et actions.

L'organe de liaison de l'association est la publication "d'Heimet - zwische Rhin un Vogese" (entre Vosges et Rhin) que Charles GOLDSTEIN publiait depuis 1982. Notre langue maternelle et notre culture s'y expriment sous la forme des trois expressions linguistiques :
- l'Allemand standard, forme écrite des dialectes alsaciens et lorrain
- l'Alsacien (alémanique et francique)
- le Français, langue nationale.

La publication paraît six fois par an et s'articule autour de prises de positions, propositions, articles sur l'histoire et les fondements culturels de notre région, des biographies, le théâtre populaire, la littérature régionale et la poésie, les activités de groupes et formations s'inscrivant dans une démarche de valorisation de la culture populaire régionale, etc...

Un souci permanent reste l'ambition de multiplier des émissions de radio et de télévision, tout particulièrement pour aider les jeunes trouver leur place dans un espace linguistique régional.

Certains membres du comité ou de l'association participent aux émissions de radios "libres" en animant des émissions culturelles. La formation est également active dans différents "Stammtisch" .

Chaque année, le "Prix Charles Goldstein" honore le travail d'un groupe ou d'une personnalité particulièrement méritante.

Les familles des 3000 membres de "Heimetsproch un Tradition" sont invitées à converser prioritairement en langue régionale : en famille comme dans toutes leurs relations sociales. De par leur engagement, leur exemple et leur action, elles exercent leur influence auprès des élus et autorités, afin que notre culture et nos spécificités restent vivantes.

Nous intervenons dans le domaine des écoles et demandons la création de classes bilingues dès la maternelle et ce jusqu'aux lycées. Nous soutenons l'association A-B.C.M. Zweisprachigheit qui œuvre tout spécialement dans ce domaine.

Dans le domaine linguistique et culturel, nous entretenons aussi des amitiés au-delà des frontières nationales avec l'association du pays de Bade "Muettersproch-GselIschaft", la formation "Europa-Union Münstertal" en Forêt Noire, le "Alemannenspiegel" à Zürich et l'association "EIsass-Freunde Basel".

Nous œuvrons également au sein du Haut Comité de Référence pour la Langue et la Culture Alémanique et Francique en Alsace et en Moselle sous la houlette du Sénateur honoraire Henri Goetschy, organisation fédérant tous les mouvements culturels en Alsace et en Lorraine. Cette formationt, avec le concours des Conseils Régionaux et Généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, met en action les entreprises pour la défense de notre langue et de notre culture. Les choses mettent du temps à s'imposer, les mentalités évoluent lentement ...dans notre pays centralisé.

C. Le droit aux langues régionales

Nous refusons toute référence à une politique partisane et sommes neutres de toute tendance religieuse.

Nous sommes de l'avis que seule une Europe des régions est à même de nous donner la nécessaire reconnaissance de nos droits et libertés.

La République française a, peu de temps avant la ratification des accords de Maastricht, modifié sa constitution en y insérant la clause "le français est la langue de la république". C'est au regard de cet article que notre pays refuse jusqu'à présent, de contresigner la Charte Européenne des Langues Minoritaires.

Nous revendiquons le respect de nos droits élémentaires comme ceux de toutes les autres minorités qui forment, historiquement, des entités linguistiques et culturelles sur notre sol national.

La France est formée de peuples différents qui cultivent des langues différentes. Nous reconnaissons l'évidente nécessité de la langue nationale (française). Mais nous refusons la langue unique qui oppresse les autres expressions linguistiques. La France est multilingue et pluriculturelle. L'Allemand et sa forme orale, l'alsacien, constituent une langue régionale de la France comme le flamand, le breton, le basque, le catalan, l'occitan et le corse.

Ces langues sont tout aussi nobles que l'ancien dialecte d'Ile de France qui a eu la chance de s'imposer comme langue des monarques capétiens.

Au vu de la totale incompréhension de notre problème de la part de tous les gouvernements et de la part d'une majorité de parlementaires, nous demandons la création d'une France fédérale qui devra être gouvernée dans le respect des principes de la subsidiarité. Elle seule pourra nous garantir nos droits et notre liberté dans l'action d'une réelle démocratie.

Le Président :
Henri. SCHERB


 

Le secrétaire :
Norbert REPPEL




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Heimetsproch un Tràdition
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...