Vous êtes ici :   Accueil » Autonomie et Fédéralisme
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Qui sommes nous
L'Alsace
Publications
Heimetsproch
Médiathèque
Meinùnge / Opinion
Rendez Vous
Visites

 469908 visiteurs

 30 visiteurs en ligne

Calendrier

Mardi 24 Oct. 2017

Semaine n° 43

Agenda pour les 20 prochains jours


Aucun évènement

 ↑  
Infos Site
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.heimetsproch.fr/data/fr-articles.xml

Heimet  206

Autonomie et Fédéralisme

Il semblerait que le doux mot d’ “ Autonomie ”, synonyme de Liberté, de subsidiarité, de responsabilité, gêne encore quelques Alsaciens frileux !

Ils sont toujours sous l’influence de certaines connotations que Paris essaie de coller à ce mot en Alsace pour le rendre tabou !

En France Autonomie est toujours synonyme de séparatisme alors que L’Italie, la Suisse, l’Allemagne et l’Espagne qui nous entourent, comportent toutes des régions autonomes, c’est à dire responsables.

Il y a la résignation et des réflexes conditionnés qui durent, à la grande satisfaction du centralisme parisien qui veut nous faire valser sur des airs d’autodestruction de notre âme alsacienne : « Les peuples une fois accoutumés à des maîtres ne sont plus en état de s’en passer » écrit Jean-Jacques Rousseau dans son « Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes » ! Et en plus on leur invente une autre Histoire !

De “ bonnes âmes ” bien orientées, nous donnent périodiquement dans leurs lettres sélectionnées à dessein et publiées pieusement par nos journaux, des leçons de patriotisme et de bonne tenue républicaine !

Ou mieux encore... 100 ans et 70 ans après les deux dernières guerres, ils nous traitent comme leurs “ Boches de service ”!

Mais leur mansuétude à notre égard les retient de nous traiter carrément de “ Nazis ”… et encore !

Ils se servent des procès de type stalinien, avec des témoignages fabriqués de toutes pièces et des juges ayant partie liée avec le pouvoir politique, faits à d’honnêtes et courageux Alsaciens tels Keppi, Ricklin, Rossé, Sturmel... et d’autres encore pour continuer de nous salir et de semer le doute (procès des Malgré-Nous et d’Oradour 1953) !

Les devises jacobines étaient explicites : “Je préfère inculper deux cents innocents plutôt que de laisser en liberté un seul coupable ” sic. préfet Haelling !*

Un autre slogan: “ La Nation récompense le dénonciateur ” !*

Il faudrait que ces ignominies cessent et que les journaux étudient les faits réels et historiques que des historiens sérieux ont publiés depuis !

Veut-on faire de nous des renégats de notre propre être, condamnés à renier nos parents, nos ancêtres et leur culture ? Ils valent au moins autant que les leurs !

Il faut avoir un esprit totalitaire, intégriste et sectaire pour oser nous demander de nous renier, d’être infidèles à nous-mêmes, à notre âme !

Alors le slogan de la République sonne désespérément faux : Liberté... conditionnelle, Egalité... de façade, Fraternité... condescendante !

NON, MERCI, les ALSACIENS refusent que d’autres pensent à leur place et leur dictent leur conduite ! C’est ça le sens et l’esprit de l’AUTONOMIE : être majeur, se prendre en charge, s’assumer !

Nous voulons une France Fédérale, où la subsidiarité et l’autonomie des Régions soient respectées, comme c’est le cas dans toutes les régions voisines, Länder, Cantons et Communautés autonomes d’Espagne !

Notre drapeau Rot un Wiss, est le symbole vivant de notre existence et de notre Liberté, il n’est pas souillé de sang, ni entaché par des massacres des guerres impérialistes ou coloniales ! Mettons-le partout !

Il a été conquis de haute lutte en mai et juin 1912 par le Landtag, notre Parlement alsacien, sur un autre intégrisme, celui du roi de Prusse, l’empereur Guillaume II.

L’ indignation d’un peuple muselé et méprisé !

Die Empörung vù da ELSASSER !

A groossi Zàhl ELSASSER het sich ìn Stroosburg, Colmer, Milhüsa, ìm Sungau ùn ìm Nordgau versàmmelt, fer ùnseri elsassisch Eigaàrt zù verteidiga.

Die Kultur vù ùnsera Vater, ùnseri elsasserditsch Müedersproch ehra mer schon ewer 16 hùndert Johr !

A Mehrheit vù jùngi Frauïa ùn Manner han metgemàcht àn da Umzùg ! Des esch a güet Zeicha !

La présence d’une majorité de jeunes et surtout de dames est remarquable et très encourageante !

Mer han oj noch ùnseri eigeni soziàli ùn religiösi Gsetzer, ùnser Concordat, ùnseri Gebrüch, nous défendons nos us et coutumes et nos traditions !

Des àlles wìll die pàrisser Regierùng bi ùns kàputt màcha !

ILS VEULENT NOUS DETRUIRE DANS LA FUSION DE LEUR FOYER D’INTOLERANCE SECTAIRE !

Ces messieurs-dames de l’ENArchie, de la promotion canapés et fauteuils Voltaire nous prennent pour leurs pions dans leurs mortels jeux d’échecs !

Dia Anhanger vùm A-AR-CH-LORR... kenna ùns gàr net versteh, denn sie stacka en ehrem Zentralismùs, en ehrem fànàtischa jacobiner Wàhn !

Ils nous montrent de quoi ils sont capables dans leur intégrisme totalitaire de jacobins !

Nous en avons assez de leur mépris, de leur suffisance, de leur refus de nous écouter, de nous comprendre!

A force de ne pas vouloir nous comprendre, ils nous poussent à vivre librement, sans leurs oukases destructrices !

- Après le rapt de l’ALSACE par Louis XIV entre 1648 et 1681,

- Après la VENTE de l’ALSACE-MOSELLE “ à jamais ” au roi de Prusse, par le parlement de Bordeaux en 1872... à 83,4% !

- après le refus du référendum, pourtant promis aux alliés en 1918 (Wilson-USA)... et l’assimilation forcenée et la chasse aux sorcières qui s’en suivirent,

- après l’abandon aux nazis en 1940 par l’Etat français,

- après les nouvelles manoeuvres d’interdiction de notre langue et culture après 1945,... avec la complicité de l’Education Nationale !

- après les nouvelles félonies et traîtrises de cette année 2014, ou d’un coup de menton, au mépris de la justice et malgré le vote largement majoritaire du Sénat en notre faveur, ils nous mettent au pilori !

Les ALSACIENS de plus en plus nombreux, en ont assez de ces « faux-frères » parisiens qui nous prennent pour leur marchandise au mépris de la démocratie !

Depuis 1648 nous avons subi cinq changements de nationalité ! On ne nous a jamais demandé notre avis !

Jetz làngts, es kocht, mer han d’ Nààs voll ! Maintenant ça suffit ! Fini les manoeuvres d’ajustement...d’étouffement !

Nous voulons enfin être respectés ! Nous voulons décider nous-même de notre sort !

Le temps des colonies c’est fini !

Les phénix parisiens ne veulent toujours pas comprendre pourquoi les Français sont les plus pessimistes du monde !

Les peuples natifs du Franken-Reich de Clovis et de Charlemagne, en ont assez de leur arrogance et de leur mépris !

L’Etat français nous méprise, et veut supprimer nos langues et nos cultures régionales ! Après l’ethnocide et le linguicide il voudrait encore qu’on l’aime !

Chers amis, mettons nos drapeaux ROT un WISS, Rouge et Blanc, sur nos maisons, sur nos mairies, nos bâtiments publics !

Notre indignation, notre révolte doit se voir dans toute l’ALSACE... et ailleurs !

Liawi Frend MERCI ìn àlla ! Metnànder schàffe mer’s ! Metnànder sìnn mer STARK !

MER SÌNN ‘S VOLK, NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Henri Scherb

* voir “ UNE HISTOIRE de L’ALSACE, AUTREMENT ” E G’schicht zuem uewerläwe de Bernard WITTMANN 3T. Editions Rhyn un Mosel




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Autonomie et Fédéralisme
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...